nl

Préparatifs

de la balade

___
Point de départ
Dorpskom Schellebelle
Informations
  • 4 promenades (3,5 km - 7,5 km - 8 km - 9 km)
  • Bonnes chaussures de marche
  • Veste coupe-vent
  • Jumelles

Minivacances dans les Kalkense Meersen

  • Temps 120 min.
  • Difficulté *
  • Distance 9 km
  • carte de Belgique

carte de Belgique

En partenariat avec :

Des minivacances pour observer la barge à queue noire dans les Kalkense Meersen

Pas trop loin du centre-ville de Gand, un vaste paysage baigne dans une agréable tranquillité. Celui qui part à la découverte de ce méandre de l'Escaut profitera d'un charmant paysage dont les parfums, les couleurs et les bruits ont disparu depuis longtemps du reste de la Flandre.

oiseau, noir, blanc, herbe

Kalkense Meersen

Et si vous vous laissiez gagner par une sensation de vacances ? Après avoir sonné la cloche sur la rive de l'Escaut à Schellebelle, un bac vous emmène, avec son passeur attitré, vers l'entrée des Kalkense Meersen.

Vous montez sur la Scheldedijk du côté gauche. À vos pieds scintillent les somptueux marais entre les églises de Kalken, Uitbergen, Wetteren et Schellebelle. Il n'est pas possible de parler des Kalkense Meersen sans les avoir d'abord traversés par voie d'eau. Les marais ont toujours été une zone humide où l'eau était contenue en hiver. Cela empêchait totalement toute construction ou agriculture intensive. Une bénédiction pour ce petit bout d'espace libre.

eau, bateau, canal

Une ode au saule

C'est lorsque le chemin de la promenade des Groene Meersen s'éloigne de la digue, que l'on se rend compte à quel point les marais peuvent être un lieu intime. Des fossés bordés de vieux saules têtards mènent vers un ancien bras de l'Escaut empli de roseaux et du chant des gorges-bleues à miroir. Des vanneaux huppés jouent en moulinant sur les zones les plus humides. Tout ceci est complété par un rafraîchissant jeu de parfums et de couleurs : rhinantes, cardamines de prés, lychnis fleurs de coucou, ficaires et cerfeuil sauvage. Une composition à base de jaune, de violet, de blanc et de vert.

Lorsque vous repartez en direction de la rive de l'Escaut, vous tombez sur un fabuleux château en saule : le Salicetum, une œuvre surnaturelle composée de branches de saule. L'artiste, Will Beckers, a enchevêtré saules vivants et morts pour en faire un véritable monument. L'œuvre d'art n'est pas uniquement une ode à l'arbre, si présent dans ce paysage, elle revêt également une fonction éducative : les élèves participent à la construction et découvrent ici 9 sortes de saules différents.

oiseau, ciel, blue

La puissance de l'eau

Les saules avec lesquels Will Beckers construit son œuvre sont récupérés dans le Wijmeers, une zone récemment établie comme champ d'inondation contrôlée. Ces travaux majeurs entrent dans le cadre du plan Sigma, qui doit préparer la Flandre au changement climatique et au risque croissant d'inondations. En recueillant l'eau ici, cela évite aux villages aux alentours de se retrouver les pieds dans l'eau. Un nouveau milieu aquatique comme celui-ci est également une aubaine pour la nature. Les poissons peuvent désormais migrer entre les marais et l'Escaut par le biais d'une passe à poissons.

La mission de Natuurpunt est une réussite dans cette zone. Ce morceau de nature magnifique est préservé pour la génération suivante. Grâce au projet Sigma, l'avenir de ce paradis aquatique est assuré et l'eau continue à jouer un rôle clé dans l'histoire des Kalkense Meersen.

___
Partagez vos photos avec nous